Philip Boileau (Charles Henri Philip Gauldrée de Boileau) 1864-1917

philip boileau 2

Philip Boileau   (Charles Henri Philip Gauldrée de Boileau) 1864-1917 

Philip Boileau est le nom d’artiste de Charles Henri Philip Gauldrée de Boileau. Natif de la ville de Québec au Canada, il est le fils du baron Charles Henri Philippe Gauldrée Boileau (1823-1894) qui de 1862 à 1863 est consul général de France à Québec et de Susan Taylor Virginia McDowell Benton. Il étudie les arts à Londres et en Italie en suivant la carrière de diplomate de son père puis débute sa carrière comme illustrateur en 1897.  Deux années plus tard, il participe à l’exposition de la National Academy of design de New York. Il réside un certain temps à Baltimore au Maryland avant d’établir son studio d’artiste à New York en 1902. A titre de pastelliste, il réalise des œuvres pour des calendriers, des magazines et des éditeurs de cartes postales. Il pourrait avoir été inspiré par les œuvres du peintre italien Giovanni Boldini (1842-1931). On lui doit environ 200 cartes postales différentes. Celles-ci furent  imprimées pour une poignée d’éditeurs tels que Reinthal & Newman. Il a surtout peint sa seconde femme Emily Gilbert, native de Québec, son neveu et ses nièces. Avec ses illustrations évoquant la tendresse et la vie romantique, il est l’un des illustrateurs les plus appréciés aux États-Unis avec Harrison Fisher. Son œuvre a contribué à façonner une image de la jeune femme américaine. Ses cartes postales ont également connu un grand succès en Angleterre avant la Première Guerre mondiale. Il décède à New York en 1917 dans sa maison de Douglastown (New York) qui était située dans le quartier Douglas Manor.
Sources:

David Karel, Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord, Québec, Musée du Québec / Université Laval, 1992.

 

https://www.geni.com/people/Charles-Henri-Philippe-Gauldr%C3%A9e-Boilleau/6000000002799052119

http://www.metropostcard.com/artistsb.html

http://www.vintageimagecraft.com/boileau.html

http://jeanprovencher.com/2016/12/16/qui-donc-connait-le-peintre-philip-boileau-1864-1917/

Pour en savoir plus sur Philip Boileau, voir:

Graham Morgan, Philip Boileau’s Postcards: A Listing of All Titled Cards with Estimated Market Prices. G. Morgan, 1992, 7p.

Dorothy Ryan, Philip Boileau, Gotham Book Mart & Gallery, 1980 – 77 pages

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s